Point de vue : le programme ESMS Numérique vu par l’ANS

24 août 2022
  • Partager cet article :

Morgane BERTHELOT, directrice du programme médico-social à l’ANS, a répondu aux questions de Vincent FLEURY, chef de projet Evolucare, sur le programme ESMS Numérique et le SEGUR Numérique lors du dernier SantExpo. 


L’Agence du numérique en santé (ANS), anciennement Agence des systèmes d’information partagés de santé ou ASIP-Santé, est une agence gouvernementale française chargée de la santé numérique.

Cette agence est un groupement d’intérêt public dans lequel se trouvent le ministère des Solidarités et de la Santé (via sa délégation ministérielle du numérique en santé), la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Les agences régionales de santé (ARS) et les groupements régionaux d’appui au développement de l’e-santé (GRADeS) ont également intégré la gouvernance de l’ANS depuis un peu plus d’1 an.

Dans cet entretien, plusieurs sujets sont abordés incluant :

 

  • Présentation de l’ANS : missions et écosystème
  • Présentation du programme ESMS
  • Les établissements concernés
  • La première vague du projet : acteurs, enjeux et déroulement
  • La seconde vague : généralisation, organisation, priorités
  • Pourquoi se lancer : le point de vue de l’ANS

 

“Aux côtés de la CNSA, de la DNS et de l’ANAP, l’ANS accompagne la transformation numérique du secteur médico-social. ESMS Numérique et le SEGUR numérique, c’est 6000 établissements et services médico-sociaux concernés par la phase d’amorçage jusqu’en 2021, et à partir de 2022 la phase de généralisation permettra de cibler 35000 établissements.” – Morgane BERTHELOT – ANS
 



En savoir plus sur l’ANS